Chiffres clés

Exercice 2016 (en millions de F CFA)

 

Activités

  2015 2016 Variation 
Dépôts clientèle    28 177 35 520 15,4 %
Créances clientèle 41 502 55 365 33,4 %
Nombre d’agences en fin d’exercice 8 10 25,0 %

Structure

  2015 2016 Variation 
Total bilan 86 912 117 016 34,6 %
Fonds propres (avant répartition)  6 502   5 453 -16,1 %
Effectif en fin de periode 95 104 9,5 %

Solvabilité

  2015 2016 Variation 
Tier 1 5 931 5 073  
Risk Weighted Asset (RWA) 29 381 41 267  
Tier 1 + Tier 2 / RWA (%) 20,2 12,29  

Résultat


 

  2015 2016 Variation 
Produit Net Bancaire 2 702 3 564 31,9 %
Frais généraux d’exploitation (y compris les amortissemnts) 2 860  3 825 5,2 %
Résultat Brut d’Exploitation -933 - 262 72,0 %
Coût du risque en montant (*) 21 589 2705,5 %
Résultat Net -1 040 - 1 049 0,9 %
Coefficient d'exploitation (%) 134,5 107
Coût du risque (%) 0,05 % 1,2  %
Rentabilité des actifs (ROA %) -1,8 % - 1,1 %
Rentabilité des fonds propres (ROE %) -14,7 % - 17,2 %

(*) Y compris fonds pour risques bancaires généraux

Rapport d’activités

ETATS FINANCIERS 2016_TOGO

L’année 2016 aura été pour BANK OF AFRICA – TOGO (BOA-TOGO) la confirmation des perspectives progressivement élaborées depuis l’ouverture de la Banque. Dans un contexte économique et concurrentiel
assez rude, BOA-TOGO a en effet su maintenir sa croissance et améliorer ses positions sur le marché en présentant des résultats globalement encourageants sur les différents indicateurs.
Les chiffres clés de la période se résument ainsi :
• augmentation de 15,4 % de la collecte qui atteint 32,5 milliards de F CFA pendant que dans le même temps les emplois progressent de 33,4 % et atteignent 55,3 milliards de F CFA avec un réseau de 10 agences et un effectif de 104 salariés.
•le total bilan atteint 117,0 milliards de F CFA et conforte BOA-TOGO au 8e rang sur les 13 banques de la place.
•le Produit Net Bancaire progresse de 32 % et atteint 3,6 milliards de F CFA et permet de couvrir la totalité des frais généraux qui s’élèvent à 3,8 milliards de F CFA. Le coefficient d’exploitation s’améliore également en passant à 107,3 % contre 134,5 % il y a un an.